Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Muzax, l'emission des musiques de jeux video !

Muzax est une émission radio dont le but est de faire découvrir les musiques des jeux vidéo des années 80 à nos jours.


Muzax 14, 1ère partie - Atari vs Amiga, la guerre des 16bits

Publié par Tintoy sur 30 Septembre 2009, 18:59pm

Catégories : #Machines


L’émission 14 de Muzax présente l'évolution des musiques sur deux micro-ordinateurs 16 bits, l'« Atari ST » et le « Commodore Amiga ».
 
La 1ère partie de ce numéro de Muzax se compose des musiques des jeux Amazon, Seven Cities of Gold, Ultima III: Exodus, ST Karaté, Amiga Karaté et Bubble Bobble en version Atari ST et Commodore Amiga.

Ecoutez cette émission :


Téléchargez cette émission au format MP3 en cliquant sur ce lien.


Contenu de l’émission :
Bienvenue dans Muzax, l'émission des musiques de jeux vidéo.


Observons aujourd'hui le combat que se sont livré 2 micro-ordinateurs, l'« Atari ST » et le « Commodore Amiga ».

Les premiers modèles de l'Atari ST sortent en 1985. Une vingtaine de jeux sont alors disponible, nous écoutons la musique d'« Amazon ».
L'Atari ST est équipé d'un processeur sonore, ou « sound chip » en anglais, baptisé « Yamaha YM2149 ». Ce processeur est en fait une déclinaison du célèbre « AY-3-8910 de General Instrument ».
Avec ses 3 voies, ce processeur peut générer des sons par modulation de fréquence donnant un style de musique plutôt synthétique appelé « musique soundchip » ou « chiptune ».

Le Commodore Amiga 1000 sort également en 1985. Une quinzaine de jeux sont disponible cette année là, nous écoutons la musique de « Seven Cities of Gold ».
« Paula », le processeur sonore de l'Amiga gère 4 voies ou canaux.
Contrairement au processeur de l'Atari, celui de l'Amiga gère la modulation d'impulsion codée, appelé aussi « PCM » pour « Pulse Coded Modulation ».
Cette technique lui permet de traiter des signaux analogiques transformés en signaux numériques, on parle alors de sons numérisés ou digitalisés.
Même si la qualité audio de « Seven Cities of Gold » est supérieure à celle d'« Amazon » sur  l'Atari, la musique reste très basique et n'exploite pas toutes les possibilités de la machine.

Plus de 150 jeux font leur apparition en 1986 sur l'Atari ST, dont « Ultima III: Exodus ».
Ce troisième volet de la série des Ultima est très novateur et a fortement contribué à faire avancer les jeux de rôle sur ordinateur.

Ecoutons la musique en version Amiga.
La logithèque de l'Amiga s'est également beaucoup étoffée avec plus de 220 nouveaux jeux.
Conçu par des anciens ingénieurs de la société Atari, l'Amiga 1000 est vendu environ 15000 Francs.
Il est équipé d'un microprocesseur principal 16/32 bits, le « Motorola 68000 ».
Il possède également des microprocesseurs dédiés à l'affichage et au son lui donnant un potentiel supérieur aux autres machines.
Les premières versions du système d'exploitation « AmigaOS » n'étant pas vraiment stable, il est livré sur disquette et doit être chargé à chaque démarrage.
Ceci donne de la souplesse afin de le faire évoluer mais est en contre partie contraignant pour les utilisateurs.

« ST Karaté » sort en 1986 sur l'Atari ST.
Jack Tramiel est le fondateur de Commodore International en 1954.
Evincé de sa propre société suite à la décision du conseil d'administration, il fonde une nouvelle société baptisée « Tramel Technologies » puis rachète en 1984 une partie d'Atari.
Rejoint par des ingénieurs de Commodore, ils créent la gamme des Atari ST.
L'Atari 520 ST est vendu 9990 Francs.
Tout comme l'Amiga, les premières versions de la gamme des ST sortie en 1985 sont équipé d'un microprocesseur principal Motorola 68000 et son système d'exploitation, le « TOS », est sur disquette.
La même année, une nouvelle version de l'atari ST est commercialisée.
Le lecteur de disquette ainsi que le système d'exploitation sont désormais intégré au micro-ordinateur, simplifiant son utilisation.
L'atari 520STf est vendu seulement 3490 Francs, ce qui lui assure un succès immédiat.

Rebaptisé « Amiga Karaté », la version Amiga du jeu développé par « Paradox » sort en 1987.
Contrairement à la version Atari, les phases de jeu ne sont pas agrémentées par une musique mais par des bruitages.
Grâce à son processeur sonore de très bonne qualité, les bruitages digitalisés donnent une ambiance très réaliste.

« Bubble Bobble », le célèbre jeu vidéo de plates-formes développé par Taito, sort sur l'Atari ST en 1987.
La plupart des jeux ayant eu du succès sur borne d'arcade, sont adapté sur les différents micro-ordinateurs, avec plus ou moins de réussite.
La simplicité des graphismes et des animations de Bubble Bobble, ont permis une conversion très réussie de la version borne d'arcade sortie un an plus tôt.
La musique est adapté par le célèbre Tim Follin et son frère Mike.

Passons à la version Amiga adaptée par l'illustre David Whittaker.
L'année 1987 est riche en nouveautés.
Le ST et l'Amiga se voient doté de plus de 300 nouveaux jeux.
Mais l'actualité la plus marquante, c'est la sortie de l'Amiga 500.
Ce nouveau modèle corrige les problèmes de son prédécesseur en embarquant une version plus stable du système d'exploration.
Proposé à 4490 Francs, il devient un concurrent de taille pour l'Atari ST.

1987 marque le véritable début de la guerre des 16 bits.

Cette première partie consacrée à l'Atari ST et l'Amiga s’achève. A bientôt pour la suite de ce numéro de Muzax.

Commenter cet article

Paul 07/10/2009 09:03


Très bonne idée d'article. Je me souviens qu'à l'époque il y avait les pro-amiga contre les pro-Atari ST. Moi ça va j'avais un PC ;-)



Tintoy 10/10/2009 19:42


Pour ma part, j'ai entendu parler des PC (niveau jeux et non coté pro) plutôt vers la fin des années 80/début 90. Les jeux PC que je voyais étaient en 4 couleurs donc moins enthousiasmant, mais
petit à petit tout à changé...


Screetch 01/10/2009 16:15


Emission sympathique ! Je suis sur Amiga depuis 1991, à la maison comme dans ma boite (Robootic.com). L'amiga existe toujours et de nouvelles machines continuent de sortir encore aujourd'hui. Par
contre, sur Atari ST, il n'y a plus grand chose à part le Centurbo 060, une carte accélératrice pour les anciennes gammes... L'amiga a finalement gagné ^^

Je n'ai pas trouvé le moyen de s'abonner à votre podcast, mais j'ai peut-être mal cherché...

Screetch 


Tintoy 01/10/2009 16:38


Interessant toutes ces précisions !

Vous pouvez vous abonner au flux RSS http://www.muzax.info/rss-articles.xml ou à la newsletter, ces infos sont sur la partie droite du blog muzax.info.
Sinon y'a une page et un groupe sur facebook !

Nous verrons dans les prochains numéros qui est le vainqueur de cette guerre !...


01/10/2009 10:12


Bonjour Muzax et merci pour cette petite rétrospective d'une période qui me tient à coeur. (Même si tout le modne sait que l'Amiga c'était pour les nazes...)
Dis moi comment as tu fais le choix de tes morceaux vu la richesse sonore de cette période et des compositeurs/programmeurs qui sévissaient alors ?


Tintoy 01/10/2009 11:38



Le choix a été long et difficile (d'ailleurs c'est l'émission qui m'a pris le plus de temps à réaliser !).
Etant donné que je souhaitais montrer l'évolution des musiques sur les 2 micro, j'ai choisi de procéder par année.
En 1985 il y avait peu de jeu et encore moins de jeu en commun (y'a des jeux en commun mais ils ne sont sortie la même année, donc c'était par équitable).
En 1986, Ultima III est sortie sur les 2 machines et en plus a été un jeu clef dans l'histoire des jeux de rôle sur micro.
ST Karaté a été le 1er jeu que j'ai vu tourner et qui m'a donné envie d'acheter l'Atari . En plus cela me permettait
de passer en 1987 avec Amiga Karaté et me permettait de parler des digits, ce qui est très important dans l'historie des musiques de jeux vidéo (et plus !).
En 1987 il y a pléthore de jeu. J'ai choisi bubble bobble car ça été un de mes jeu préféré  et qu'il a aussi marqué
le monde des jeux vidéo.








cyborgjeff 30/09/2009 21:49


Jolie entrée en matière sur ce sujet. Beaucoup de choses que je connaissais moins... n'aillant que peu eu l'occasion de voir ce qui ce faisait hormis mon C64 à l'époque ;)


Tintoy 01/10/2009 11:25


Aaahhh, les musiques du C64 !
J'en parlerai dans le prochain numéro car elles ont énormément inspiré les musiciens sur ST !


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents